Notre projet associatif

Qui sommes-nous ?

L’ADEFO accueille, accompagne et insert les personnes en souffrance, en situation d’exclusion, de précarité, de violence, de rupture ou d’abandon.

L’ADEFO s’inscrit totalement aux trois droits attachés à l’urgence sociale :

  • le principe de continuité
  • le droit à l’hébergement opposable
  • la prise en charge inconditionnelle

Ces droits traduisent à la fois, les conceptions de l’homme et de la société, défendues par l’ADEFO.

L’ADEFO est porteuse d’innovations sociales

L’encouragement de la solidarité entre les familles bénéficiaires et leur engagement civique.

L’incitation aux pratiques tendant à renforcer l’esprit de bénévolat.

L’organisation des débats et échanges internes sur l’évolution des besoins des personnes accueillies ou en situation d’être accueillies, au- delà des besoins ouverts par les pratiques actuelles de prise en charge.

L’aide aux professionnels, adhérents et bénévoles à surmonter les difficultés qu’ils peuvent rencontrer pour mettre en oeuvre de nouvelles réponses.

Nous nous appuyons, en outre, sur des valeurs fortes.

L’ADEFO favorise un cadre et des conditions de travail les plus satisfaisantes possibles pour les salariés

Sensible au développement des capacités de chacun et de l’institution, nous sommes conscients que la mise en œuvre de ces objectifs suppose une reconnaissance du travail des salariés. Nous nous efforçons à rechercher la meilleure place possible pour chacun dans l’institution en fonction de ses motivations et compétences.

En effet, les compétences professionnelles demandent à être soutenues, réactualisées, et la participation du personnel quelque soit sa fonction est reconnue.

Il s’agit, en outre, de mettre en œuvre des dispositifs permettant de soutenir et de valoriser les initiatives personnelles et collectives des salariés.

L’ADEFO agit auprès de la personne, dans un collectif

« Etre sujet n’est pas être un individu, être sujet, c’est avoir la volonté d’être acteur c’est-à-dire de modifier son environnement plutôt que d’être déterminé par lui. «  A. Touraine

Ainsi cela suppose de considérer chaque personne accueillie, quels que soient son histoire et ses comportements. Chaque personne est un sujet « citoyen, acteur, responsable et libre ». Les personnes accueillies doivent ainsi trouver un dispositif leur permettant de participer au projet et à la vie de l’institution.

L’ADEFO est garante de la primauté de la personne

L’association recherche, d’une part, les moyens de connaître les besoins des personnes en situation d’exclusion ou de précarité sociale et de suivre leurs évolutions.
D’autre part, nous veillons à ce que la parole soit donnée aux bénéficiaires. Les bénéficiaires doivent pouvoir ainsi exprimer leurs désirs conformément à la Charte des droits et libertés des personnes accueillies.
Enfin, elle assure la mise en place des contrats personnalisés et des dispositions qui découlent des évolutions réglementaires.

L’ADEFO est actrice de la solidarité

L’association s’assure que l’utilisation des ressources financières se fait, prioritairement, au bénéfice des personnes accueillies.
Elle vérifie, en outre, que les personnes non solvables, ne sont pas exclues de la prise en charge, pour seul motif qu’il n’existe pas de financements publics les concernant.
De plus, l’ADEFO étend, dans la mesure du possible, ses offres de bénévolat, et les met en adéquation avec les besoins des familles. La présence active de bénévoles, dans des fonctions complémentaires à celles des professionnels, traduit cette solidarité dans la réciprocité.
Nous assurons une information suffisante à nos adhérents pour une bonne compréhension des enjeux de l’association et des activités de ses services tant au plan pédagogique et financier.

L’ADEFO lutte contre l’exclusion, en partenariat, sur le territoire Côte d’Orien et en lien avec les financeurs

Depuis ses origines, l’ADEFO a adopté une position engagée de refus de la fatalité et de lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

  • Favoriser l’émergence de solidarités
  • Dynamiser le tissu social
  • Etre force de propositions

Il s’agit ainsi pour l’ADEFO de défendre les droits des personnes en affichant le refus des injustices, des discriminations, des violences quelles que soient leurs formes.

C’est en agissant au sein de fédérations telles que la FAS et l’URIOPSS, que nous visons la reconstruction du lien social et la requalification sociale des publics. Notre objectif: que chacun puisse à partir d’une relation restauratrice, trouver ou retrouver une place dans la société.